• Interview
  • Recruitment

Après l’entretien final : Ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire

Vous venez de passer l’entretien final. Que faire maintenant ? Voici nos conseils – directement inspirés de recrutements réels 😉.

Ce que vous pouvez faire et ne pas faire :

  • Vous pouvez envoyer un mail de remerciement. Le timing parfait semble être le matin du lendemain de l’entretien (oui). 10 minutes après l’entretien depuis votre voiture n’est pas une bonne idée.
  • Vous pouvez rendre votre e-mail de remerciement très personnel. Personnalisez-le. À ce stade, votre message s’adresse à une personne que vous connaissez maintenant et qui pourrait devenir votre patron. Vous n’écrivez plus à la « page de candidature » du site web et il n’est pas nécessaire de mentionner vos « 10 ans d’expérience en tant que directeur financier dans l’industrie manufacturière selon les normes IFRS ». Ils le savent 😊.
  • Dans votre courriel, ne mentionnez pas vos prétentions salariales, ni votre date d’entrée en fonction prévue, ni vos vacances à Hawaï. Ce sont des sujets que l’employeur doit aborder en premier et auxquels vous devez répondre par téléphone si possible.
  • Soyez bref.
  • L’entreprise prend des références. Et si vous preniez vous aussi des références ? Essayez de rassembler des informations sur votre futur manager, sur la santé actuelle de l’entreprise, sur les membres de l’équipe, etc.
  • Préparez l’étape suivante : le téléphone va bientôt sonner. Si vous recevez une offre, quelle sera votre réponse ? Il ne s’agit pas d’un « oui » ou d’un « non » dès la première étape. Préparez vos éléments afin d’avoir l’air confiant et de ne pas être trop débordé lorsque l’entreprise vous appellera. Un objectif réaliste est de gagner du temps. Votre absence de réponse est en fait un excellent début de négociation. Si vous en avez envie, vous pouvez oser un « jusqu’à quel point l’offre est-elle négociable ? ».
  • À l’inverse, si vous n’obtenez pas d’offre, soyez également prêt à en comprendre précisément la raison. Vous voulez une explication crédible. C’est une question légitime. Nous avons vu tant de frustration après un retour d’information peu clair.
  • Ne vous excusez pas pour quelque chose que vous regrettez d’avoir dit pendant l’entretien.
  • Continuez à chercher un emploi, gardez vos autres options ouvertes.
  • N’insistez pas. N’envoyez pas un deuxième courriel. N’appelez pas. N’envoyez pas de SMS. Ni un WhatsApp ou un Signal. N’oubliez pas que le calendrier du candidat n’est jamais celui de l’entreprise. Vous comptez les jours et peut-être les heures. Vous vérifiez votre téléphone toutes les 10 minutes. C’est normal. Mais essayez de vous souvenir de ce qui se passe de l’autre côté : réunion, réunion, réunion. L’unité de temps d’une entreprise est généralement la semaine, pas le jour, et certainement pas l’heure.

Croisons les doigts!